Zeitschriftenschau: Fixxion 16, „L’ailleurs par temps de mondialisation“

Notizen

Revue critique de fixxion française contemporaine 16 (2018):
“L’ailleurs par temps de mondialisation”, dirigé par Charles Forsdick, Anna-Louise Milne et Jean-Marc Moura

L’ailleurs est une possibilité narrative dont les séductions demeurent intactes, même s’il s’est singulièrement rapproché en ce début de siècle placé sous le signe de la mondialisation. Entendu ici comme un espace géographiquement et historiquement situé – à la différence des mondes imaginaires, de la Garabagne à l’utopie ou à la science-fiction –, il constitue une scène où l’Autre devient accessible et où l’altérité est mesurée à partir d’un être-au-monde commun, d’une histoire partageable. Il permet ainsi une confrontation avec l’inconnu à laquelle peut être attribuée une salutaire qualité de dépaysement, parfois même une valeur initiatique, comme ce fut le cas pour J.M.G. Le Clézio avec les Indiens du Mexique ou, dans la direction inverse, pour Idriss dans La Goutte d’or de M. Tournier.

Suite…

SOMMAIRE

Charles Forsdick, Anna-Louise Milne, Jean-Marc Moura
1-6

Etudes

Véronique Porra
7-16
Jean-Xavier Ridon
17-28
Isabelle Rabadi
29-40
Ninon Chavoz
41-50
Alain Ausoni
51-61
Martina Stemberger
62-78
William J Cloonan
79-87
Justine Huppe, Frédéric Claisse
88-98
Timo Obergöker
99-109
Alec G Hargreaves
101-110
Martin Munro
111-119
Mathilde Bataillé, Blandine Charrier
120-129
Corina Crainic
130-140
Khady Fall Diagne
141-150
Ottmar Ette
151-156
David Couvidat
157-170

Entretien

Bertrand Westphal, Jean-Marc Moura
171-178
Anna-Louise Milne, Charles Forsdick
179-190

Carte blanche

Christian Garcin
191-196

(Re)Lire

Bernard Mouralis
197-205

 

Offline lesen:

Schreibe einen Kommentar